Luc-Normand Tellier - Rwanda de ma jeunesse, en hommage au travail du Père Léon Delmas

Rwanda de ma jeunesse

En hommage au travail du Père Léon Delmas

Livre hybride, Rwanda de ma jeunesse met en lumière des pans méconnus de l’histoire du Rwanda. Le récit autobiographique de l’auteur donne chair aux évènements et aux protagonistes qui ont marqué l’époque charnière des premières années de la première République rwandaise. La reprise de l’œuvre généalogique du Père Léon Delmas permet d’appréhender l’histoire du Rwanda dans sa profondeur.

Acheter ce livre

Livre hybride, Rwanda de ma jeunesse met en lumière des pans méconnus de l’histoire du Rwanda. Le récit autobiographique de l’auteur donne chair aux évènements et aux protagonistes qui ont marqué l’époque charnière des premières années de la première République rwandaise. La reprise de l’œuvre généalogique du Père Léon Delmas permet d’appréhender l’histoire du Rwanda dans sa profondeur.

Le Père Léon Delmas (1879-1950) est arrivé au Rwanda en 1905 et, entre 1940 et 1950, il a vécu à Nyanza, à la Cour du Mwami Charles Mutara III Rudahigwa. Il a alors entrepris de faire la généalogie des chefs et sous-chefs qui fréquentaient la cour royale. Il en est résulté un ouvrage irremplaçable, mais difficile d’accès, le Père Delmas étant sur le point de mourir lors de sa rédaction finale, de sa révision et de sa publication.

Le présent livre est issu de cet ouvrage, mais il n’en est aucunement une réédition. Il donne une forme inédite et accessible aux généalogies des lignées qui ont forgé l’histoire rwandaise.

La mise en parallèle de la vision de l’auteur et de celle du Père Delmas fait ressortir, en particulier, le fait que les clans qui ont joué un rôle si important dans l’histoire du Rwanda jusqu’au renversement de la monarchie ont été à ce point effacés de la mémoire officielle qu’un « muzungu » comme l’auteur a pu fréquenter régulièrement le Rwanda à partir de 1964 et même donner des cours sur l’histoire du Rwanda au collège Saint-André sans jamais avoir eu une idée précise de ce qu’étaient ces clans jusqu’au moment où il a entrepris de « passer au travers » de l’ouvrage aride du Père Delmas.

Il ressort de cet exercice une vision plus englobante de l’histoire du Rwanda où le passé et le présent s’interpénètrent et s’éclairent mutuellement.

Référence
ISBN : 9791093440507
Table des matières

Note liminaire … 7

Partir dans le brouillard …9
Shyogwe ….13
Un passé récent si vite oublié …. 19
Kigali …. 23
Rumeurs d’invasion  …29
Rosalie Gicanda et Alexis Kagame  …39
L’abbé-baron Réginald Greindl … 49
Dominique Mbonyumutwa ….. 57
Étienne Rwigemera ….67
Sœur Jean-Marie-Vianney …. 77
Landoald Ndasingwa ….83
Prosper Bwanakweli …95
Célestin Marara Kalibana … 103
De l’Âge d’or du Rwanda au « calcul » génocidaire ….. 113
Les contributions du Père Delmas et de la génétique ….. 123
Regrets et nostalgie …. 129

Bibliographie  …..135

Annexes  ………. 141
Annexe A : Rois et reines-mères du Rwanda ….142
Annexe B : Hiérarchie et composition des clans ….. 145
Annexe C : Répartition des chefs et sous-chefs entre les clans en 1942 et 1947-1948 …149
Annexe D : Origine des clans  … 151
Annexe E : Cartes du Rwanda, 1955 …153
Annexe F : Territoires et provinces de la résidence du Rwanda, 1947-1948 … 157
Annexe G : Liste des provinces, des sous-chefferies, des chefs et des sous-chefs, 1947-1948 … 159
Annexe H : Index généalogique et prosopographique …..183

Index du livre … 357

Fiche technique

Auteur: Luc-Normand Tellier
Titre: Rwanda de ma jeunesse
Sous-titre: En hommage au travail du Père Léon Delmas
Izuba édition
Janvier 2024
ISBN: 9791093440507
Prix: 20 euros / 20 000 FRW

Auteur(s)

Premier citoyen canadien à avoir habité et travaillé à Kigali, Luc-Normand Tellier a enseigné au Collège Saint-André de Kigali de 1964 à 1966, puis, pour de courtes périodes, à l’Université nationale du Rwanda en 1977 et 1978.

Détenteur d’un doctorat en science régionale de l’Université de Pennsylvanie située à Philadelphie, il est le fondateur du département d’études urbaines et touristiques de l’Université du Québec à Montréal et l’auteur de plusieurs livres et d’articles scientifiques publiés dans les grandes revues internationales.

En 2012, il a reçu le titre de professeur émérite de son université.

Fiche Wikipédia

Informations complémentaires
Pages

386

Auteur

Couverture / Illustrations

Mise en page de la couverture: Bertrand Mugabe;
Postproduction, Jules Toulet

Acheter

Rwanda de ma jeunesse

Livraison à Kigali et/ou
e-books (formats numériques)

Fr 20 000

Livraison par coursier partout dans Kigali (sous réserve de disponibilité) ou téléchargement sur ce site

En stock

Expédition en France
& dans le monde

20 €

Commander ce livre depuis la France (expédition partout dans le monde) sur le site de notre partenaire LivreLibre.fr

Commandes libraires et associations

Extraits

Note liminaire

Ce livre est issu d’une rencontre entre un ancien professeur du collège Saint-André de Kigali à qui l’abbé André Postal, directeur du collège en 1964-1966, avait demandé de donner un cours sur l’histoire du Rwanda, et un livre, celui du Père Léon Delmas sur la noblesse rwandaise, qui, malgré ses multiples imperfections dues à la hâte avec laquelle il a été publié en 1950, ouvre les yeux, à la fois, sur l’incroyable concentration du pouvoir dans les mains d’une très petite minorité de Rwandais dans les années 1947-1948, et la beaucoup plus grande symbiose des divers groupes constituant la société rwandaise de l’époque que ne le laissait croire l’obsession du clivage Tutsi-
Hutu qui obnubilait la plupart des acteurs politiques et des observateurs étrangers au 20e siècle.

Pour bien saisir ces dimensions, le lecteur est invité à consulter dès maintenant les annexes qui se trouvent à la fin du livre. Après l’avoir fait, il pourra tirer le meilleur profit du récit autobiographique qui suit, récit où plusieurs noms de lieux renverront à l’annexe G (par exemple, la cote KIG204 renvoie à la colline de Giti située dans la province du Buganza du Nord-Ouest du territoire de Kigali) et plusieurs noms de personnes renverront à l’annexe H (par exemple, la cote « 308 Bega-Gaga-Kagara » renvoie à la reine mère Kanjogera qui fait partie du sous-clan des Bega-Gaga-Kagara et qui figure au rang 308 des membres du clan des Bega, les clans étant classés dans l’annexe H selon l’ordre alphabétique). L’annexe H est directement issue du travail essentiel du Père Léon Delmas, bien qu’on y trouve plusieurs additions, mises à jour et corrections.

(…)

Mise en garde

Ce livre est ouvertement marqué par la vision du Père Delmas à l’époque de la colonisation. Dans cette vision, le clivage Tutsi-Hutu-Twa précède la formation des clans et ces derniers tirent leur origine soit des Tutsis, des Hutus ou des Twas. Cette interprétation qui racialise des catégories socioprofessionnelles est radicalement remise en question par des recherches affirmant que la distinction Tutsi-Hutu-Twa est nettement postérieure à l’apparition des clans et que ces derniers ont, dès le début (au cours du premier millénaire de notre ère), réuni des ancêtres, à la fois, de ceux qui seront, plus tard, identifiés au Rwanda comme Tutsis, Hutus ou Twas. Ainsi, les clans existant au Rwanda existent aussi chez ses voisins du Nord (Bunyoro, Ndorwa, Ankore, Mpororo, Karagwe, Toro et autres) alors que les termes
Hutu et Tutsi n’y existent pas.

(…)

On en parle

À venir…

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Rwanda de ma jeunesse”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *